Surfer à Montréal

by Laura Choquet
1 comment 632 views

Aujourd’hui je dois être à 7:30 dans l’ouest de Montréal (soit l’opposer de la où j’habite). Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement, car je vais faire une journée de surf avec KSF LaSalle. 

Car je ne sais si vous le savez, mais on peut faire du surf sur le fleuve Saint-Laurent. Plus particulièrement sur la vague à Guy, à Lasalle et sur la vague d’Habitat 67.

La vague a Guy

Le matin c’est direction la vague à Guy. Cette vague, est petite et permet de donner les bases du surf en eau vive. Il faut comprendre les courants, mais aussi le mécanisme de la vague, car ici la vague ne s’arrête jamais. Je vous mets une petite vidéo juste en dessous pour vous voyez comment ça se passe. 

View this post on Instagram

C’était journée sur le fleuve était vraiment géniale !! J’y retrouve étais sûrement avant la fin de la saison ! Je vous conseille a tous d’y aller si vous avez la possibilité. C’est tout à fait possible d’en faire même si on a jamais fait de surf notamment sur ma Vague à Guy 🏄🏻‍♀️. Merci à KSF et les deux profs qui nous ont accompagnés pour cette journée 🤙 Pour lire l’article : http://www.laventureuse.fr/surfer-a-montreal/ #surf #vagueaguy #montreal #fleuve – – – It was a wonderful day on the river ! I will go back other there surely before the end of the season ! I really recommend you to go there if you can. And if never surfed before don’t worry, it’s really doable even for complete beginners on the ‘’Vague a Guy’’ 🏄🏻‍♀️. Thanks to KSF and our to teachers who helped us and gave us all the advices and help we needed 🤙 #surf #vagueaguy #montreal #river

A post shared by Laventureuse (@laventureuseblog) on

Le seul petit « désavantage », c’est que la line-up est plus ou moins longue. Mais on ne va pas trop se plaindre, car c’est déjà pas mal de pouvoir surfer à Montréal. Donc si on vient assez tôt et qu’il n’y a pas trop de monde, on peut à peu près l’opportunité de surfer 4 ou 5 vagues. Le tout en 3 heures ce qui n’est pas énorme, mais bon…

La vague d’Habitat 67

Quant à la Vague d’Habitat 67, elle fait est vraiment beaucoup, beaucoup plus grosse. Alors il est presque impossible de passer par-dessus comme vous voyez sur la vidéo juste au-dessus. Par contre elle se trouve au milieu du Saint-Laurent. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement qu’elle est beaucoup plus complexe à maîtriser, qu’il y a beaucoup (beaucoup) plus de rame (et j’ai vraiment ramer, en effet), de courant et que donc il y a moins place a l’erreur. 

En résumé

Finalement, je vous dirais que si vous n’avez jamais surfé, ou que vous n’êtes pas un grand nageur, Habitat 67 sera sûrement beaucoup trop pour vous. En tout cas il faut vraiment être à l’aise en eau vive (très vive), ce qui n’est pas encore mon cas.La vague à Guy, cependant, une fois qu’on arrive à être et rester dessus c’est juste du plaisir. Elle est beaucoup moins impressionnante, et il y a beaucoup moins de rames (ce que j’apprécie tout particulièrement).

Donc si vous voulez quelques plus d’informations, il vous suffit d’aller sur le site de KSF. Il vous faut absolument faire un cours de base pour surfer seul. Car les courants et le surf en rivière est vraiment quelque chose de complètement différent du surf sur océan.

Vous pourrez aimer

1 comment

Le Salon Aventure et Plein Air de Montréal - Laventureuse 17 mars 2019 - 14:25

[…] Montréal […]

Reply

Leave a Comment